Laissez-vous guider par le fantôme de Françoise de Foix, maîtresse de François 1er… 

« Des siècles qu’on parle de moi, des siècles qu’on a fait de moi une légende. Vous, tous, artistes, auteurs, compositeurs qui avez dit sans savoir ou sur la base de on-dit. Et vous qui parlez à voix basse, qui vous offusquez de ma liaison avec François 1er, qui vous inquiétez pour Jean mon mari, qui supputez sur les causes de ma mort, vous qui êtes allés jusqu’à l’accuser de m’avoir assassinée. Assez ! Il est temps que je rétablisse la vérité, il est temps que vous m’entendiez ».

À force de conversations qui se changent en rumeurs, de mots échangés comme autant de secrets, Françoise de Foix, maîtresse bien réelle de François 1er, est devenue une légende. Pour le 481ème anniversaire de sa disparition, l’Ensemble Boréades propose une expérience quelque peu mystique, où la musique conduit l’action pour partir à la recherche de Françoise de Foix et lui donner – enfin – la parole.

Avec l’aide du public, avec celle des musiciens qui espèrent la charmer par une musique qu’elle entendait en son château, Françoise de Foix nous donnera sa version des faits sur : son mariage, sa liaison passionnée avec François 1er, les circonstances de sa disparition et sans doute bien d’autres choses…  

pffft ! le fantôme de Françoise de F. est une plongée musicale et contée en pays renaissance.

Un spectacle créé à l’initiative de Grand Patrimoine de Loire Atlantique, Département de Loire Atlantique (44)

Nicolas Hotman, Seconde suite de pièce pour viole (extraits)

Etienne Moulinié, Amis énivrons-nous
Henry Purcell, The dog star
Juan del Vado, No te embarques
Jean Planson, Amour n’a point des ayles
Thomas Morlay, It was a lover and his lace
Nicholas Lanier, No more shall meads
Juan Hidalgo, Hay que me rido de amor
Jean Guédron, O plaisir, o délices bergère
Jean Guédron, Cessez mortels de soupirer
Robert Ramsey, Go, perjur’d man
Robert Johnson, Have you seen but a white lily grow
Claudin de Sermisy, D’amour je suis déshéritée 
Chansonnier de Bayeux, A Dieu mes amours

Jean Planson, Et la fleur vole
Guillaume de Machaut, Douce dame jolie
Jean Planson, Puisque le ciel veut ainsi
Johan de Lescurel, Bonté, sen, valours et pris

Marin Marais, Prélude et sarabande de la suite en sol

Michel Lambert, Vos mépris chaque jour

Soprano : Jeanne Bernier
Viole de gambe : Maximin Catineau

Et la voix de Réjane Bajard, comédienne
Propositions musicales : Jeanne Bernier et Maximin Catineau

Pierre-Alain Four : écriture et mise en espace

Château de Châteaubriant | samedi 13 octobre, 18h
Château de Châteaubriant | dimanche 14 octobre, 14h30 et 16h30