L’ENSEMBLE BORÉADES et ses artistes associés partent de l’idée qu’il est possible de repenser les acquis des précurseurs du renouveau baroque, faute de quoi, on court le risque de ne plus inventer. Que l’immense travail de résurrection du répertoire baroque réalisé au cours des 30 dernières années doit nous servir à inventer d’autres formes de concerts, où la musique tiendra une place prépondérante, et où des disciplines comme le théâtre, la danse, la vidéo auront leur place. Nous voulons inventer une forme artistique nouvelle, où la musique ancienne est mise en scène.

Autrement dit, l’Ensemble Boréades cherche à faire du baroque un langage contemporain. Par ses spectacles, ces formes mises en scène in situ, ses projets « cousus main », il montre que la musique baroque peut être mariée avec un texte d’aujourd’hui par exemple, que la musique au théâtre peut être employée pour raconter une histoire, pour faire naître des émotions et non pas simplement pour illustrer le spectacle. Dans les spectacles de l’Ensemble Boréades, la musique est au cœur de la dramaturgie, elle fait avancer l’action, elle suggère des narrations, elle conduit le propos et les affects.

Depuis 1997, date de la création de l’Ensemble Boréades, les artistes qui lui sont associés sous la direction de Pierre-Alain Four proposent une aventure, effectuent un travail au long court, et réalisent leur passion au quotidien pour des spectateurs venus de tous horizons et de tous âges, contribuant aussi à renouveler le public de la musique ancienne. L’Ensemble Boréades fait le pari un peu fou qu’on peut faire entendre la musique baroque autrement, qu’on peut la faire sortir, si nécessaire, du cérémonial du concert, qu’elle peut être sur une scène comme un personnage à part entière, qu’elle peut, qu’elle doit, nous parler et nous enchanter !